Les familles de typographie

Les typographies ou polices d’écriture sont les différents styles graphiques d’écriture de votre outil numérique (ordinateur, tablette, smartphone …)

Très nombreuses et pouvant être rangées par famille, il est parfois difficile de s’y retrouver.
Selon votre activités, votre cible, les clients visés et le type de communication choisi, on n’utilisera pas les mêmes typographies chaque police ayant sa propre « personnalité ».

Dans cet article, dressons un petit portrait des principales familles de typographie.

1- Les polices à empattement ou serif

Les polices à empattements ou serif sont appelées ainsi à cause des petites extensions (les empattements) qui terminent les extrémités des caractères aussi bien en haut qu’en bas.

Cette famille est la plus ancienne. Les empattements sont les héritiers des traces laissées par la plume lorsque la main se retire en terminant le geste d’écriture.

De par leur ancienneté, ces polices rassurent les lecteurs qui ont l’habitude de les voir et de les lire surtout pour les documents imprimés type la presse, les romans, etc.

Elles donnent une notion de tradition, de respectabilité, de sérieux, … Elles sont un grand classique.

Vous connaissez sûrement les plus renommées d’entre elles : Times New Roman et Garamond par exemple.

Les familles de typographie
2- Les polices sans empattement ou sans serif

Vous avez sûrement compris ce qu’est l’empattement, vous imaginerez donc rapidement qu’une police sans serif ne contient pas de petites barres !

Les typographies sans serif sont un phénomène récent qui s’est développé en même temps que la publicité, la communication commerciale et plus largement avec le mouvement moderniste des 19° et 20° siècles.

Très à la mode ces dernières années, ces typographies minimalistes se veulent plus modernes, épurées, plus rapides à lire.

Ces polices sont aujourd’hui surtout utilisées pour la lecture sur écran ou pour des titres. On connaît notamment des polices comme Arial, Helvetica, Verdana etc.

Les familles de typographie
3- Les polices scriptes (ou cursives)

Rien de bien sorcier dans le nom de cette famille de typo puisqu’elles imitent une écriture en cursive.

Nous voilà dans un style d’écriture manuscrite classe, pour ne pas dire classique. Très jolies à voir et pleines d’élégance, ces typos sont assez illisibles sur un long texte.

Elles seront principalement utilisées pour des logos, des titres, des documents qui recherchent un petit goût d’intemporel et de fait main.

Les familles de typographie

4- Polices fantaisies

Pouvant être considérées comme des croisements de tous les genres, les polices fantaisies ont plus une fonction de décors. Elles sont nombreuses et variées.

Au final, le plus important est de choisir la typographie qui correspond le mieux à vos goûts et à l’image que vous voulez donner. Le but étant qu’elle soit lue, utilisez surtout une police lisible !

Vous pouvez trouver des polices de caractères originales et gratuites sur internet comme sur le site 1001fonts par exemple. Attention toute fois à ne pas utiliser une typo dont vous n’auriez pas acheté les droits. Tout comme des images, les droits d’auteur s’appliquent pour les polices d’écriture.

Pour utiliser vos nouvelles typos sur les logiciels de votre PC, copiez les fichiers dans le dossier suivant : C: > windows > fonts

Comme peut vous le proposer votre agence de communication Claire & Claire lors de création d’un logo, d’un supports imprimé ou d’un site web, vous pouvez opter pour une combinaison de typographies. C’est même recommandé : le contraste accentuera et mettra en valeur les informations. Utilisez au maximum deux voire trois polices de caractères différentes (je n’ai rien inventé, Coco Chanel le disait déjà pour les couleurs).

Suivez et partagez :
LINKEDIN
Share
INSTAGRAM